L'état d'esprit de développement ou mentalité perfectible

L'état d'esprit de développement ou mentalité perfectible est un concept développé par Carol Dweck (voir les références en bas d'article)

 

Professeure de psychologie à l’université de Standford, elle travaille depuis plusieurs décennies à mettre à jour les caractéristiques mentales associées à l’échec et à la réussite en apprentissage.

 

Ses recherches l’ont amenée à dégager deux types de «mentalité» («mindset») selon lesquelles nous interprétons nos capacités :

- une mentalité fixe («fixed mindset»)
- et une mentalité dynamique, perfectible ou de développement («growth mindset»).

 

Au delà des apprentissages, notre mentalité a un impact très important sur notre rapport à la vie (voir tableau ci-dessous).

 

A écrit un livre sur la vision des individus selon l'orgine de la capacité et l'influence sur les apprentissages
Carol S. DWECK, professeur à l'université de Stanford

« Le point crucial ne réside pas dans la capacité, mais dans la façon dont vous appréhendez cette capacité »

 

Si vous voyez votre capacité actuelle comme quelque chose d’inhérent, un « don » (fixed mindset), vous aurez alors tendance à moins y travailler – l’effort, c’est pour les gens qui ne sont pas doués, qui n'ont pas naturellement cette capacité !

De ce point de vue, si vos performances commencent à baisser, vous aurez tendance à ignorer vos erreurs, car à la lumière de cette mentalité, elles menacent non ce que vous faites, mais ce que vous êtes (une action ratée = je suis un.e raté.e).

Les conséquences sur l'apprentissage sont évidentes : pour un élève, une « mentalité fixe » se traduira par une absence de travail en profondeur, l’abandon aux premiers échecs, ainsi qu’une propension à plus tricher aux examens.

 

Entraîner le cerveau permet d'améliorer ses capacités, de mémoire, de réflexion, d'agilité ...
Le cerveau est comme un muscle : il peut s'entraîner

Si par contre vous envisagez vos capacités comme quelque chose de dynamique qui peut être développé et entraîné (growth mindset ), échouer n’est pas ressenti comme une menace envers votre identité : l’échec est une information qui vous permet de mieux développer des stratégies de réussite.

« L’état d’esprit de développement est basé sur la croyance que vos qualités fondamentales sont des choses que vous pouvez cultiver par vos efforts. Bien que les gens puissent être différents de beaucoup de façons – de par leurs talents et aptitudes initiales, leurs intérêts, ou leur tempérament -, chacun peut changer et se développer par le travail et l’expérience.» (1)

 


Dans le cadre scolaire, comme dans la vie personnelle, développer la mentalité dynamique perfectible est incontournable pour autoriser chacun à progresser, voire à maximiser son potentiel. Et il n'est même pas nécessaire d'investir un temps important dans la formation pour y parvenir.

Pour des exemples dans plusieurs domaines de la vie professionnelle ou familiale, je vous invite à consulter cette page : http://apprendreaeduquer.fr/etat-desprit-de-developpement-enfants

Tableau présentant l'état d'esprit fixe versus l'état d'esprit de développement face aux défis, aus obstacles, aux efforts, aux critiques et au succès de tierces personnes
Librement traduit d'après l'ouvrage de Carol DWECK cité plus haut

N'oublions pas que la situation d'enseignement est constituée d'un ensemble d’interactions dans lequel il est vain de vouloir isoler l'élément qui permettra de trouver les clés dans toutes les situations. Nous disposons toutefois de résultats de recherches qui permettent d'affirmer que dans un certain nombre de domaines, il est plus profitable pour l'élève - et, partant, pour l'enseignant - de procéder d'une manière précise.

Nous le voyons ici pour l'état d'esprit de développement ou mentalité perfectible. Cette méthode est toutefois à associer à un travail sur l'enseignement explicite, sur les auto-limitations, l'amélioration de la mémoire, les méthodes de lecture utilisées ou la pédagogie différenciée, voire  la gestion des élèves à besoins éducatifs spécifiques.