La pédagogie explicite

La pédagogie explicite, dans le sens 'Direct instruction' du terme (voir Rosenshine), se définit comme un enseignement direct fortement guidé par l’enseignant et très structuré, qui convient en particulier pour l'enseignement des tâches dites "simples", procédurales.

Elle vise l'acquisition d'automatismes et se focalise sur la compréhension des acquis par l'élève et le maintien en mémoire.

 

D'une manière générale, en pédagogie explicite, la notion à apprendre est présentée et expliquée clairement (et non induite par la présentation, puis trouvée ou devinée à partir d'exemples), les comportements attendus sont montrés, explicités oralement (en mettant un "haut-parleur" sur sa pensée), puis modelés (mis en pratique et répétés) afin de mettre l'élève en capacité d'effectuer la tâche seul.

Il s'agit de microstratégies visant à faire apprendre des démarches, des stratégies d’apprentissage et des stratégies de résolutions de problèmes aux apprenants.

Ce livre va au delà d'une simple présentation et transforme la pratique des enseignants
Bien plus qu'une simple présentation de la pédagogie explicite

Vous trouverez une brève présentation de l'enseignement explicite ici (télécharger la présentation) ou ici.

 

Plusieurs sites internet vous permettront de vous renseigner plus en détail, celui qui me paraît le plus complet étant l'APPEx (Association pour la pédagogie explicite).

 

Dans les recherches, la pédagogie explicite est actuellement reconnue comme la plus favorable pour faciliter les apprentissages.

 

Par expérience, surtout dès lors qu'un enfant rencontre des difficultés, c'est la plus pertinente pour toutes les tâches procédurales, typiquement les apprentissages faits au début de l'école élémentaire.

Contrairement aux muscles qui, plus ils sont entraînés, plus ils consomment d'énergie, plus le cerveau est entraîné sur une tâche, moins il en nécessite.

L'objectif est l'automatisation, libérant la capacité mentale pour l'acquisition de compétences, tâches dites complexes (qui nécessitent une analyse de la situation en vue de résoudre un problème avec un recours à des connaissances, une culture ou une capacité en plus de compétences méthodologiques).

Enseigner la gestion de classe devrait faire partie de la formation
La gestion de classe peut être également un objet d'enseignement explicite

Le Centre National d'Evaluation du Système Scolaire (CNESCO), organisme créé en France par loi de Refondation de l’École de 2013 et qui a pour objectif une évaluation scientifique indépendante pour la réussite de tous les élèves, recommande suite à une conférence de consensus sur la lecture, "le recours à un enseignement explicite des mécanismes et des stratégies de lecture parallèlement à une pratique importante de la lecture, pour en assurer l’automatisation."

 

C'est également le sens de plusieurs recherches, comme la thèse conduite par Steve Bissonnette en 2008 qui conclut (P122-123) "le recours aux méthodes d'enseignement explicite, dont l'efficacité a été montrée autant au niveau de la classe qu'au niveau de l'école, semble être une orientation pédagogique à privilégier dans les écoles situées dans des quartiers défavorisés. Ainsi, malgré leurs bonnes intentions, les réformes éducatives favorisant la mise en œuvre de méthodes d'enseignement centrées sur l'élève pourraient avoir un impact très négatif sur la réussite scolaire de ceux qu'elles cherchent pourtant à aider."



N'oublions pas que la situation d'enseignement est constituée d'un ensemble d’interactions dans lequel il est vain de vouloir isoler l'élément qui permettra de trouver les clés dans toutes les situations. Nous disposons toutefois de résultats de recherches qui permettent d'affirmer que dans un certain nombre de domaines, il est plus profitable pour l'élève - et, partant, pour l'enseignant - de procéder d'une manière précise.

Nous le voyons ici pour l'enseignement explicite. Cette méthode est toutefois à associer à un travail sur l'état d'esprit de développement ou mentalité perfectible, sur les auto-limitations, l'amélioration de la mémoire, les méthodes de lecture utilisées ou la pédagogie différenciée, voire  la gestion des élèves à besoins éducatifs spécifiques.